Comment bien préparer son e-liquide DIY ?

Comment bien préparer son e-liquide DIY ?

16/02/2020 Non Par smookeshop

Le DIY ou Do It Yourself est une méthode permettant de fabriquer soi-même son e-liquide. Grâce à ce mode de consommation alternatif, vous pouvez doser vous-même vos propres arômes tout en choisissant sa base et son taux de nicotine. Ainsi, vous obtiendrez un e-liquide unique, pratiquement adapté à votre manière de vapoter. Ainsi, vous aurez le privilège de tester et de créer de nouvelles saveurs. En bref, le DIY vous permet de profiter pleinement de votre cigarette électronique. Par ailleurs, il peut vous aider à réduire progressivement vos envies de fumer.

Les méthodes pour fabriquer soi-même son e-liquide

Pour concevoir votre e-liquide, vous aurez besoin d’une base prête à l’emploi, de boosters de nicotine, d’arômes concentrés ainsi que des additifs. Leur mélange vous permet d’obtenir un e-liquide DIY adapté à vos propres besoins. En ce qui concerne les accessoires pour préparer et stocker les e-liquides réalisés. Vous devez, par exemple, avoir des flacons vierges, du matériel de protection ainsi que des seringues. À noter que chaque élément présente leurs propres utilités dont voici les détails :

La base

La base est un e-liquide neutre prêt à l’emploi, sans goût et au taux de nicotine souhaité. Celui-ci est souvent presque équivalent au taux d’e-liquide que vous prenez habituellement. Le choix de la base vous permet de déterminer le hit, c’est-à-dire la sensation du passage de la vapeur dans la gorge, le goût, le volume et la texture de la vapeur.

Les arômes concentrés

Pour préparer votre e-liquide, vous aurez à votre disposition plus d’une centaine d’arômes concentrés. Ces dernières définiront le goût de votre e-liquide DIY. Parmi les arômes les plus utilisées, on peut citer, entre autres, les catégories suivantes : menthe, fruité, classic, boisson et gourmand.

Les boosters de nicotine

Un élément indispensable dans la fabrication d’e-liquide DIY, les boosters de nicotine permettent d’ajouter de la nicotine dans votre création. Il s’agit d’une base neutre avec une concentration de nicotine élevée à diluer dans votre mélange. Comme son nom l’indique, le booster de nicotine permet d’augmenter le taux de nicotine de votre e-liquide DIY. À titre d’information, une contenance de 10 ml de booster de nicotine peut contenir jusqu’à 200 mg de nicotine.

Les bases qu’on peut choisir pour concevoir son propre e-liquide

L’utilisation d’une base prête à l’emploi reste indispensable lors de la conception d’un e-liquide DIY. Elle constituera en général 80 à 90 % de votre mélange. Il s’agit d’un e-liquide neutre, c’est-à-dire sans goût avec ou sans nicotine. Vous pouvez y ajouter un ou plusieurs arômes concentrés. Pour concevoir un e-liquide, deux composants sont à utiliser : le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

Le 100 % propylène glycol est la meilleure base conductrice d’arôme. À associer avec la nicotine, cet élément vous permet de bénéficier d’un Hit très bien restitué. En revanche, si cette sensation de passage en gorge (Hit) est bien présente, le volume de vapeur généré est manifestement faible. Autrement dit, l’utilisation du 100% propylène glycol peut présenter certains problèmes sur certains atomiseurs. Sur ce, il risque de provoquer des fuites de par sa faible viscosité. Concernant le 100 % glycérine végétale, cette base contribue spécialement à la production de vapeur. Elle simule parfaitement la fumée de la cigarette classique.